Le Moniteur des Pharmacies n° 2985 du 25/05/2013
 

PHARMACOVIGILANCE

Actualités médicaments

G.G.


Les risques de syndromes de Lyell et de Stevens Johnson liés à la prise de Mabthera (rituximab) sont déjà décrits dans le RCP de la spécialité pour les patients atteints d’hémopathies malignes. Le laboratoire Roche informe les professionnels de santé du fait que ces réactions cutanées bulleuses, très rares mais parfois létales, ont également été observées en cas de maladie auto-immune. Les manifestations peuvent apparaître le jour même de la première administration ou dans les 4 mois qui suivent. Tout phénomène de ce type implique un arrêt définitif du traitement. Le RCP et la notice de Mabthera intègrent désormais ces informations.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous l'impression que la suractivité liée aux tests et à la vaccination anti-Covid-19 vous fait perdre d'autres clients ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !