Le Moniteur des Pharmacies n° 2985 du 25/05/2013
 

Actualités

CE QUE VOUS EN PENSEZ

François Pouzaud


Valérie Labre, Haubourdin (Nord) Les prescriptions de NACO ne sont pas encore très répandues, on commence juste à en avoir depuis quelques mois. J’ai trois patients sous Pradaxa dont un qui était précédemment sous AVK, et un quatrième sous Xarelto. Ce qui me gêne avec ces nouveaux anticoagulants, c’est qu’il n’y a plus aucun suivi de routine, contrairement aux AVK. Avec un paramètre biologique comme l’INR, le patient savait où il en était. Le risque hémorragique est toujours présent avec les NACO et demande donc d’être attentif à la moindre apparition d’un hématome, d’un saignement de nez ou de gencives. Notre rôle dans la prévention des risques va être amplifié de manière à garantir la bonne utilisation de ces médicaments et la sécurité des patients. Claire Kalk, Mutzig (Bas-Rhin) Je n’ai pas noté ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous octroyé récemment une prime ou une augmentation à vos collaborateurs ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !