Le Moniteur des Pharmacies n° 2977 du 30/03/2013
 

Cahiers Formation du Moniteur

Iatrogénie


CAS N° 1 – EFFETS INDÉSIRABLES Un risque mal comprisMadame T., 54 ans, est connue pour son hypocondrie. Se plaignant de douleurs touchant tantôt l’abdomen, le dos, la tête, elle a toujours une raison pour se plaindre. Comme aujourd’hui, où elle vient à nouveau à la pharmacie demander conseil car elle pense que le paracétamol ne lui est plus efficace : elle prend deux comprimés de Dafalgan 1 g chaque matin, midi, après-midi et soir depuis deux semaines. Son stock est épuisé : doit-elle augmenter la dose ou (re) voir son médecin pour bénéficier d’un traitement plus puissant ? Est-il souhaitable de lui dispenser du paracétamol ? Non, l’automédication de madame T. à 8 g de paracétamol par jour l’expose à un risque hépatotoxique qu’elle ne soupçonne visiblement pas ! ANALYSE DU CAS • Bien que bénéficiant d’un index thérapeutique satisfaisant, le paracétamol peut être à ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Délivrez-vous encore beaucoup de substituts nicotiniques sans ordonnance ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK