Le Moniteur des Pharmacies n° 2973 du 09/03/2013
 

Actualité

Thierry Pennable

Un représentant de la FSPF provoque la discorde avec les syndicats infirmiers. En anticipant des textes à venir, il affirme que les officinaux sont seuls compétents pour préparer les piluliers des patients en ville. Les infirmiers ne partagent pas cet avis.


La préparation des piluliers fait des remous. Les syndicats infirmiers ont vivement réagi à la remise en cause de la compétence des infirmières libérales qui préparent les piluliers à domicile, exigeant qu’une rencontre soit organisée par l’UNPS (Union nationale des professionnels de santé) pour éclaircir ce point. Mais la réunion qui s’est tenue le 31 janvier n’a fait qu’aggraver le différend. Claude Baroukh, secrétaire général de la FSPF, allant jusqu’à qualifier d’« illégale » la préparation par les infirmières. Face à cette allégation qu’ils ont prise comme une provocation, un représentant syndical a quitté la réunion et Annick Touba, présidente du SNIIL (Syndicat national des infirmières et infirmiers libéraux), a écrit au ministère de la Santé pour rappeler les textes qui fondent la compétence infirmière(1). C’est pourtant l’imprécision même du Code de la ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Allez-vous vacciner les enfants de 5 à 11 ans contre le Covid-19 quand le ministère aura donné son feu vert ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !