Le Moniteur des Pharmacies n° 2972 du 02/03/2013
 

Cahiers Formation du Moniteur

SPÉCIAL ANTICOAGULANTS ORAUX II

Les entretiens pharmaceutiques des patients sous AVK ne s’improvisent pas. Pour passer avec succès cette étape clé, véritable bouleversement dans les habitudes officinales, le titulaire doit y réfléchir en amont. Revue de toutes les questions que vous vous posez.


Identifier les patientsQuels patients sont concernés ? Cet accompagnement concerne les patients « au traitement au long cours par antivitamine K pour une durée consécutive, prévisible ou effective supérieure ou égale à six mois ». Le versement de la rémunération prévue pour le pharmacien – 40 euros par an et par patient – est lié à cette condition. Il est bien sûr possible (hors rémunération) de proposer un entretien de suivi aux patients sous AVK pour moins de 6 mois. A noter : Les patients sous NACO (nouveaux anticoagulants oraux) ne sont pas concernés. Comment se passe le recrutement des patients ? Un courrier de l’Assurance maladie informe les patients concernés de l’existence de ces entretiens, les invitant à solliciter le pharmacien de leur choix. Le bulletin d’adhésion (non nominatif) joint à ce courrier doit alors être signé par le patient ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !