Le Moniteur des Pharmacies n° 2948 du 15/09/2012
 

AGENCES RÉGIONALES DE SANTÉ

Actualités

Magali Clausener


Mercredi 29 août, Michel Laforcade, directeur de l’agence régionale de santé (ARS) Limousin, était nommé en Conseil des ministres à la tête de l’ARS d’Aquitaine. Et Philippe Calmette, ancien directeur général de la Fédération nationale des associations gestionnaires au service des personnes handicapées, était nommé à l’ARS Limousin pour le remplacer. Selon Libération, ces deux nominations seraient le début d’une longue liste de changements à la tête des ARS. Quel intérêt y a-t-il à changer des personnalités qui connaissent les dossiers et sont censées être au service de l’Etat ?Des relais de la politique gouvernementale« Dans les administrations centrales comme les ARS, il n’est pas anormal que des têtes changent, répond Frédéric Pierru, politiste et chercheur au CNRS-CERAPS à Lille. Le gouvernement peut veiller à avoir des personnes qui soient des relais de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous l'impression que la suractivité liée aux tests et à la vaccination anti-Covid-19 vous fait perdre d'autres clients ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !