Le Moniteur des Pharmacies n° 2948 du 15/09/2012
 

CHRISTIAN SAOUT, PRESIDENT DU CISS *

Actualité

INTERVIEW

Magali Clausener


Peut-on dire que la généralisation du « tiers payant contre génériques » crée des difficultés pour les patients ? On aurait voulu assassiner la politique de génériques qu’on n’aurait pas fait mieux ! La vraie difficulté est que le directeur de l’Assurance maladie n’est pas respectueux de la loi. L’application des choix de l’Assurance maladie est différente d’un département à l’autre. Alors que nous avons besoin d’une politique de soutenabilité des comptes de l’assurance maladie, on pilonne la politique de génériques et on soulève en cascade des problèmes. La loi prévoit des exceptions. Je comprends qu’on veuille affirmer la politique de génériques et fixer des objectifs, mais, des patients, on aurait dû s’en faire des alliés. Là, on fait marcher les patients à la schlague. La directrice de Renaloo estime qu’il aurait dû y avoir une ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous octroyé récemment une prime ou une augmentation à vos collaborateurs ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !