Le Moniteur des Pharmacies n° 2932 du 05/05/2012
 

ESPAGNE

Actualités

Armand Chauvel


La batterie de mesures annoncée par le gouvernement est la solution pour garantir la pérennité de notre système de santé », estime Juan Vacas, le président de la fédération espagnole des pharmacies (FEFE). Pourtant, le gouvernement va réduire d’ici l’été la prise en charge des dépenses de pharmacie par la sécurité sociale. La gratuité des médicaments prendra fin pour les retraités, les obligeant à payer de 10 à 60 % selon leurs revenus, la contribution maximale plafonnée variera entre 8 et 60 euros par mois. Pour les actifs avec des hauts revenus, la participation financière passera de 50 à 60 % du prix des médicaments. Les pharmaciens soulagés… et solidaires Malgré leurs difficultés, les pharmacies espagnoles sont soulagées. En effet, cette diminution de la prise en charge ne représentera que quelques centaines de millions d’euros, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous octroyé récemment une prime ou une augmentation à vos collaborateurs ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !