Le Moniteur des Pharmacies n° 2928 du 07/04/2012
 

SAMEDI 24 MARS (14 H 30-15 H 45)
GENEVIÈVE CHAMBA, PROFESSEUR DE PHARMACOLOGIE, MEMBRE DU COMITÉ SCIENTIFIQUE DU MONITEUR DES PHARMACIES, AUTEUR DU « CAHIER IATROGÉNIE » LES ANTIDIABÉTIQUES, 13 CAS PRATIQUES ET DU MODULE D’E-FORMATION DU MONITEUR « LE DIABÈTE DE TYPE 1 »

Formation

PHARMAGORA 2012

Géraldine Galan

L’insuline est une hormone antihyperglycémiante, anabolisante et antilipolytique. En dehors des patients diabétiques de type 1, elle est de plus en plus fréquemment administrée aux diabétiques de type 2 chez qui l’efficacité d’une bithérapie ou d’une trithérapie non insulinique est insuffisante. L’attitude à adopter en cas d’hypoglycémie ou d’hyperglycémie chez un patient insulinotraité est primordiale.


LE CAS : Madame N., affolée, téléphone. Son mari, qui est bien connu de l’officine, vient de faire un malaise. Il est étendu et répond difficilement à ses questions. Monsieur N. est traité par metformine, Amarel (glimépiride) et Lantus (insuline glargine) le soir. Madame N. doit-elle lui injecter du glucagon ?Non ! Le glucagon est contre-indiqué chez le patient diabétique de type 2 sous sulfamide hypoglycémiant. Le glucagon a pour effet d’augmenter la glycémie, or le pancréas fonctionne partiellement chez ce diabétique de type 2. L’élévation de la glycémie peut déclencher une sécrétion pancréatique d’insuline stimulée par le sulfamide qui entretient voire aggrave l’hypoglycémie. Les sulfamides ayant une longue durée d’action, ces patients nécessitent le plus souvent une perfusion de glucose et une surveillance médicale pendant 48 heures. LE CAS : Amélie, 20 ans, diabétique ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous l'impression que la suractivité liée aux tests et à la vaccination anti-Covid-19 vous fait perdre d'autres clients ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !