Le Moniteur des Pharmacies n° 2928 du 07/04/2012
 

Entreprise

PHARMAGORA 2012

Isabelle Guardiola


La loi HPST et le rôle de pharmacien correspondant peuvent entraîner l’adjoint hors de l’officine : en EHPAD, auprès de patients lors de projets d’ETP… « Un contrat personnel de responsabilité civile professionnelle lui est donc fortement conseillé », a estimé Bernard Cètre, pharmacien et consultant en assurances. L’intervenant a, en outre, incité les adjoints à contracter un contrat chez le même assureur que leur titulaire. Ce type de contrat, chez un assureur spécialisé dans les risques professionnels, s’élèverait à une centaine d’euros annuels. Des propos relayés par Jérôme Paresys-Barbier, président de la section D, qui rappelle que l’adjoint remplace souvent son titulaire et que ce contrat le protège lorsqu’il est seul responsable à l’officine. « L’adjoint doit se responsabiliser. Le titulaire n’est pas là pour couvrir son adjoint, qui doit le seconder », estime Jérôme ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous l'impression que la suractivité liée aux tests et à la vaccination anti-Covid-19 vous fait perdre d'autres clients ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !