Le Moniteur des Pharmacies n° 2885 du 04/06/2011
 

Actualités médicaments

Thérapeutique

Géraldine Galan


Pendant la réunion du 25 mai, la Commission de transparence a revu à la baisse les niveaux de SMR de plusieurs spécialités, jugeant dorénavant injustifié leur remboursement par la Sécurité sociale. La HAS épingle d’abord l’antidiabétique Glucovance parce que trop peu dosé en metformine et/ou trop dosé en glibenclamide, selon les présentations. Elle estime préférable de prescrire chaque principe actif séparément afin de pouvoir en adapter librement les posologies. De même, le SMR de la forme injectable de Bricanyl dans le traitement d’urgence des menaces d’accouchement prématuré est jugé insuffisant du fait d’une mauvaise tolérance cardiovasculaire et d’un risque accru de mortalité pour la mère et l’enfant. Dans ses indications respiratoires, le SMR de la spécialité reste toutefois modéré ou important. Enfin, selon la Commission, le remboursement de Percutalgine et Iskédyl ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous déjà des patients qui ont entendu parler du pharmacien correspondant et vous demandent de renouveler leurs traitements ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK