Le Moniteur des Pharmacies n° 2885 du 04/06/2011
 

L’INTERVIEW
VASSILIS TSATSARIS, GYNÉCOLOGUE OBSTÉTRICIEN À L’HÔPITAL COCHIN PORT-ROYAL (PARIS)

Comptoir

QUESTIONS DE COMPTOIR

Sylviane Le Craz


Parmi les 11 différents médicaments reçus en moyenne par une femme enceinte, la plupart n’ont pas d’efficacité démontrée. C’est le cas des antispasmodiques largement prescrits en cas de contractions utérines sans menace d’accouchement prématuré. Or, si la toxicité de ce type de médicaments semble faible pour le fœtus, nous ne sommes jamais à l’abri d’un effet indésirable grave. Ainsi, tout médicament ne doit être prescrit que si le bénéfice pour la femme enceinte et le fœtus est réel. Par exemple : les antirétroviraux en cas d’infection par le VIH. Malheureusement, pour traiter les maladies chroniques, nous manquons de médicaments bien évalués chez la femme enceinte. Les compléments vitaminiques et minéraux sont aussi proposés de façon systématique alors que seule une carence peut justifier leur utilisation. La prise de vitamine C, par exemple, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous déjà des patients qui ont entendu parler du pharmacien correspondant et vous demandent de renouveler leurs traitements ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK