Le Moniteur des Pharmacies n° 2885 du 04/06/2011
 

Actualités médicaments

Pharmacovigilance

Véronique Pungier


Le méprobamate pourrait prochainement disparaître : le 26 mai, la Commission d’AMM de l’Afssaps s’est prononcée en défaveur du maintien de l’AMM de la spécialité hypnotique Mépronizine (associant le méprobamate et l’acéprométazine) ainsi que des spécialités anxiolytiques Equanil 250 mg et 400 mg, Equanil injectable 400 mg/5 ml et Méprobamate Richard 200 mg (le dosage à 400 mg a été arrêté début 2009). Elle s’appuie sur l’analyse des dernières données nationales de pharmacovigilance qui démontrent la persistance des risques de mésusage et d’intoxications volontaires graves. Or pour l’hypnotique Mépronizine, l’Afssaps avait déjà pris des mesures restrictives comme la limitation de son indication à la seule insomnie occasionnelle de l’adulte, la réduction de la durée du traitement et avait déconseillé son emploi chez le sujet âgé.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous déjà des patients qui ont entendu parler du pharmacien correspondant et vous demandent de renouveler leurs traitements ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK