Le Moniteur des Pharmacies n° 2885 du 04/06/2011
 

Éditorial

Laurent Lefort


Ce n’est pas le retour de la vengeance du concombre qui m’afflige le plus cette semaine. Ce n’est pas non plus que les cigarettes électroniques soient déconseillées par l’Afssaps. Quoi alors ? C’est l’arrêt de la croissance du nombre des pharmaciens d’officine, comme l’a divulgué l’Ordre. En régression d’environ 1 % en fait. Il ne s’agit donc que d’une baisse de forme… Dans un contexte d’augmentation du numerus clausus toutefois. Une baisse de forme, dont la lame de fond est le peu d’empressement des jeunes diplômés à obtenir leur carte aux couleurs ordinales. Et, comme on peut le supposer, leur empressement à aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte que la croix. Bien sûr, « la décélération tendancielle du marché pharmaceutique », comme disent les experts en économie, ne les encourage certainement pas à ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous déjà des patients qui ont entendu parler du pharmacien correspondant et vous demandent de renouveler leurs traitements ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK