Le Moniteur des Pharmacies n° 2865 du 22/01/2011
 

ÉQUIPE

Entreprise

Yves Rivoal

Au début, tout se passait bien. Mais, au fil des ans, les premiers signes de tension avec votre associé sont apparus, au point de le rendre indésirable. Voici comment gérer cette situation qui peut mettre en péril l’officine.


Nombreuses sont les raisons qui peuvent faire brûler le torchon entre deux associés. Parmi elles on retrouve souvent celle de la rémunération. « Si chacun effectue le même temps de travail et perçoit en retour la même rémunération, tout va bien, explique Eric Thiébaut, avocat associé du cabinet Jurispharma. Sinon, l’équilibre peut très vite se rompre. » Autre source de conflit potentielle : les cessions de parts. « Lorsque la relation est tendue, il est souvent difficile de trouver un terrain d’entente sur le prix de cession, constate Eric Thiébaut. Celui qui reste pourra même refuser d’agréer le candidat au rachat des parts de l’associé indésirable. Un autre problème récurrent est l’incapacité à prendre des décisions importantes dans la gestion de l’officine, comme la réalisation de travaux, la signature d’un contrat de leasing, la modification de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous l'impression que la suractivité liée aux tests et à la vaccination anti-Covid-19 vous fait perdre d'autres clients ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !