Le Moniteur des Pharmacies n° 2865 du 22/01/2011
 

ÉCONOMIE

Entreprise

Myriem Lahidely

Officielles depuis 2009, les centrales d’achats pharmaceutiques constituent une nouvelle source d’approvisionnement. Mais les créations sont encore rares, beaucoup renonçant devant les contraintes.


Aujourd’hui, de plus en plus de médicaments sont déremboursés. Il devient indispensable de se doter d’outils pour les médicaments en libre accès au meilleur prix car beaucoup de patients hésitent à se soigner lorsque les produits ne sont plus pris en charge », observe Jean-Marc Ferrando, titulaire à Sète (Hérault). Tel était d’ailleurs l’objectif du décret n° 2009-741 du 19 juin 2009 instituant les centrales d’achats pharmaceutiques (CAP) – qui peuvent acquérir l’OTC en leur nom propre ou pour le compte de pharmaciens – et les structures de regroupement à l’achat (SRA) – formules allégées des CAP qui négocient l’achat pour le compte de leurs membres. Pourtant, les CAP peinent à démarrer. « Il y a eu, au départ, un refus des gros laboratoires de livrer aux conditions du direct », observe Laurence Layssac, titulaire à Montpellier (Hérault). De fait, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous l'impression que la suractivité liée aux tests et à la vaccination anti-Covid-19 vous fait perdre d'autres clients ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !