Le Moniteur des Pharmacies n° 2850 du 16/10/2010
 

RECHERCHE

Actualité

Produits


Ils ne sont pas de la même famille mais pourraient avoir un remède commun.Des scientifiques de l’Institut de recherche biomédicale de Barcelone ont montré que le raltégravir, autorisé depuis 2007 dans le traitement contre le virus du sida (Isentress), était également efficace in vitro contre le Cytomégalovirus, l’agent le plus meurtrier de la famille des Herpes virus. Ce dernier est porté par 90 % de la population, la plupart du temps à l’état dormant. Mais les femmes enceintes, en déclarant l’infection, peuvent contaminer leur bébé qui développe à son tour des troubles neurologiques. D’après les chercheurs, le raltégravir agirait sur la terminase, l’enzyme qui permet aux herpès virus d’achever leur réplication.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous l'impression que la suractivité liée aux tests et à la vaccination anti-Covid-19 vous fait perdre d'autres clients ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !