Le Moniteur des Pharmacies n° 2850 du 16/10/2010
 

LABORATOIRES

Entreprise

François Pouzaud


Depuis le rachat de Ratiopharm par le groupe Téva en août dernier, la question était sur toutes les lèvres des pharmaciens clients de Ratiopharm : la marque « orange » allait-elle disparaître ? Hubert Olivier, ancien président de Ratiopharm et nouveau président de Téva France, a mis rapidement fin au suspens. « Nous conservons les deux marques sur le marché français pour que nos clients aient toujours le choix entre deux gammes de génériques qui ont chacune leur histoire. Les pharmaciens pourront donc continuer à substituer sans rien changer à leurs habitudes. » 95 % du répertoire couvertEn faisant ce choix, contre toute attente, Hubert Olivier entend capitaliser sur les complémentarités de gammes. En apportant chacun dans la corbeille leurs exclusivités respectives, Téva et Ratiopharm, numéro trois du marché français avec 16 % de parts de marché, détiennent avec ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous l'impression que la suractivité liée aux tests et à la vaccination anti-Covid-19 vous fait perdre d'autres clients ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !