Le Moniteur des Pharmacies n° 2850 du 16/10/2010
 

PROFESSION

Actualité

Carmela Riposa


La Cour des comptes a passé au crible les 9 établissements du service de santé des armées. Verdict : ils accusent un déficit d’exploitation de 280 millions d’euros, soit le premier déficit hospitalier de France. Le rapport de la Cour, rendu public le 6 octobre, met en cause une « productivité médicale insuffisante » : le taux d’occupation des lits n’atteint que 52 % contre 75 à 85 % dans les établissements civils. Et l’activité chirurgicale reste faible avec 140 séjours par an contre une moyenne de 243 dans le civil. Autre faille pointée par le rapport, la décision dans les années 1990 d’endosser une mission de service public afin de conserver un dispositif hospitalier autonome. Sauf que cette stratégie « opportuniste » s’est réalisée sans véritable intégration dans la politique de santé publique. Aujourd’hui « 95 % de l’activité médicale et ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Vaccinez-vous beaucoup contre la grippe cette année ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !