Le Moniteur des Pharmacies n° 2850 du 16/10/2010
 

HAUTE-VIENNE

Actualité

Olivier Jacquinot


Depuis le 1er septembre, la Haute-Vienne expérimente un dispositif de gardes médicales qui pourrait être étendu à terme à tout ou partie du territoire national. Il repose sur une nouvelle sectorisation du département. Jusqu’alors, la Haute-Vienne était divisée en 28 secteurs. Désormais, la permanence des soins est organisée autour d’une double sectorisation, avec 12 secteurs pour les consultations sur point fixe et 6 pour les visites à domicile. Officiellement, l’objectif de l’agence régionale de santé est d’anticiper l’évolution démographique et le départ en retraite d’ici cinq ans de près de 25 % des généralistes haut-viennois. Des délais d’intervention plus longsMais, pour certains médecins ou municipalités hostiles à cette nouvelle organisation, le but est surtout de réduire le nombre de consultations à domicile et le coût des gardes. Car, si les gardes sont mieux rémunérées ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Vaccinez-vous beaucoup contre la grippe cette année ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !