Le Moniteur des Pharmacies n° 2850 du 16/10/2010
 

SANTÉ PUBLIQUE

Actualité

Laurent Lefort


Une évaluation par le pharmacien de la technique d’inhalation de son patient asthmatique, une explication personnalisée du dispositif prescrit, une réévaluation après l’explication et, un mois après cette initiative d’éducation thérapeutique, un questionnaire que 717 patients ont rempli et retourné. Voilà la feuille de route qu’ont respecté à la lettre les 123 officines du groupement PHR qui ont participé à l’étude ResPHIR, en partenariat avec Teva Santé. Il en ressort que seuls 25 % des patients maîtrisaient de façon optimale l’utilisation de leur inhalateur avant l’étude. Plus fâcheux encore, 70 % réalisaient une erreur si critique qu’elle affectait la dose délivrée. Plus de chance d’être bien contrôléLe passé, c’est le passé, et après ? Et bien, si 67 % des « cobayes » n’avaient jamais utilisé un système d’inhalation devant un professionnel de santé, ils ont été le ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous octroyé récemment une prime ou une augmentation à vos collaborateurs ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !