Le Moniteur des Pharmacies n° 2850 du 16/10/2010
 

PHARMACOVIGILANCE

Actualité

Produits

Géraldine Galan*, Véronique Pungier**, Ludovic Fery***


Plusieurs dizaines de cas d’hypomagnésémies symptomatiques ont été rapportées en Nouvelle-Zélande et en Europe chez des patients traités au long cours par oméprazole. Ces observations impliquent des doses habituelles de l’inhibiteur de la pompe à protons, allant de 20 à 40 mg par jour. Ces hypomagnésémies sont souvent accompagnées d’hypocalcémies et régressent à l’arrêt de l’oméprazole. Les principaux symptômes observés ont été des convulsions, une tétanie, des troubles du rythme cardiaque, des vomissements sévères ou des troubles psychiques. Pour l’heure, aucune mention n’est faite de cet effet indésirable dans le RCP des spécialités à base d’oméprazole.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous l'impression que la suractivité liée aux tests et à la vaccination anti-Covid-19 vous fait perdre d'autres clients ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !