Le Moniteur des Pharmacies n° 2848 du 02/10/2010
 

Cahiers Formation du Moniteur

Iatrogénie


Effets indésirables Des poils partout ! Depuis quelque temps, Maxime, 37 ans, se plaint de perdre ses cheveux. Le dermatologue a diagnostiqué une alopécie androgénétique. Il lui a prescrit du minoxidil à 5 %, une pulvérisation matin et soir sur le cuir chevelu. Quelques semaines plus tard, Maxime voit des poils apparaître au niveau du nez, des sourcils et des oreilles. Une pilosité plus importante se développe également au niveau du torse et des bras. Pourquoi sa pilosité se développe-t-elle ainsi ? Le minoxidil est indiqué en cas d’alopécie androgénétique (chute modérée des cheveux), mais il peut provoquer, dans un certain nombre de cas, une hypertrichose. ANALYSE DU CAS L’alopécie androgénétique est une perte de cheveux liée à une diminution de leur cycle sous l’influence des androgènes. En augmentant le nombre de kératinocytes, le minoxidil stimule la pousse des cheveux ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Délivrez-vous encore beaucoup de substituts nicotiniques sans ordonnance ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK