Le Moniteur des Pharmacies n° 2846 du 18/09/2010
 

BREST

Dossiers

Initiatives

Anny Letestu

Depuis le début de la décennie, les coursiers se lancent dans le secteur très réglementé de la santé. Ils sillonnent déjà les rues des grandes villes comme Paris, Marseille, Grenoble et Nantes. A Brest, Laurent Michel, ancien préparateur en pharmacie, offre ses services depuis le 1er juin.


Si le coursier a délaissé son cheval au fil des siècles, il n’a pas perdu de vue son principal objectif : transmettre vite et de façon sûre un message oral ou écrit, des documents ou des objets qui ne doivent en aucun cas être perdus. Aujourd’hui, la profession opère souvent dans les grands centres urbains ou industriels. La camionnette, le scooter et, plus récemment, le vélo – respect de l’environnement oblige – sont ses moyens de locomotion. On attend toujours du coursier qu’il soit rapide, efficace et homme ou femme de confiance. Et Laurent Michel l’est.Des livraisons respectueuses de la réglementation « Lorsque j’ai commencé à me pencher, en 2000, sur cet avenir professionnel, raconte Laurent Michel, il n’existait pas de société de livraison de médicaments en France. Ce n’est qu’en 2002 que les entreprises ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Vos patients vous demandent-ils des autotests supervisés ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !