Le Moniteur des Pharmacies n° 2836 du 19/06/2010
 

Comptoir

Questions de comptoir


Réponse. D’après l’article L. 4241-1 du Code de la santé publique, les préparateurs sont autorisés à seconder le titulaire de l’officine et les pharmaciens qui l’assistent dans la délivrance au public des médicaments. Toutefois, il est précisé dans ce même article que les préparateurs doivent assumer leurs tâches sous la responsabilité et le contrôle effectif d’un pharmacien. Par conséquent, l’exécution d’une ordonnance de stupéfiants n’est pas interdite aux préparateurs mais celle-ci sera contrôlée par un pharmacien. En revanche, le Code de la santé publique réserve l’inscription des entrées et des sorties de stupéfiants sur le registre des stupéfiants (ou leur enregistrement par un système informatique spécifique) aux personnes mentionnées à l’article R. 5132-76, à savoir les seuls titulaires et les gérants d’une pharmacie mutualiste dans le cas de la pharmacie d’officine. Source : Code de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous l'impression que la suractivité liée aux tests et à la vaccination anti-Covid-19 vous fait perdre d'autres clients ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !