Le Moniteur des Pharmacies n° 2836 du 19/06/2010
 

Transactions


Sur l’île de Beauté, le prix de vente moyen d’une officine s’est élevé à 9,88 années d’EBE retraité en 2009, soit un prix moyen de 101 % du CA TTC, d’après Lionel Canesi, expert-comptable du cabinet C2C Corse. Un record. Or, économiquement, il ne faudrait pas que le prix de vente d’une officine dépasse 8 ans d’EBE. Ce prix élevé provient notamment de la rareté des transactions. En effet, le taux de rotation est atypique depuis des années. Avec 36 mutations pour 1 000, il est de 10 points inférieur à la moyenne nationale. (Source : Interfimo).

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous octroyé récemment une prime ou une augmentation à vos collaborateurs ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !