Le Moniteur des Pharmacies n° 2836 du 19/06/2010
 

Actualité

L’événement

Anne-Laure Mercier

A l’issue d’un débat organisé mardi 15 juin par la commission des Affaires sociales du Sénat, malgré deux heures passées sous les feux des critiques, Roselyne Bachelot a tiré un premier bilan positif de l’application de sa loi.


Quel que soit leur bord, les représentants des partis politiques qui ont participé au débat « La loi HPST, un an après » n’y sont pas allés avec le dos de la cuiller. « Vous restreignez le caractère démocratique du système hospitalier », « Cette réforme va détériorer l’accueil des plus pauvres de nos concitoyens, de même que les conditions de travail à l’hôpital », « Vous n’apportez aucune réponse à la disparition programmée de la médecine générale », « Avec cette loi, vous avez mis à mal l’avenir de l’hôpital public », « La loi HPST a fait un grand pas en avant vers la marchandisation de notre système de santé »… Mais rien n’a semblé ébranler la ministre de la Santé qui, tout sourire, a pris la parole à l’issue de deux heures de débat. Tout pour un meilleur accès aux ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous octroyé récemment une prime ou une augmentation à vos collaborateurs ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !