Le Moniteur des Pharmacies n° 2836 du 19/06/2010
 

Dossiers

Enquête

Claire Bouquigny


Comment s’est passée la coopération entre médecins et pharmaciens pour la conception des cours de première année des études de santé ? Cette première année devait être réfléchie et coorganisée par un groupe de pilotage, c’est-à-dire un groupe local (par université) associant les différents interlocuteurs concernés : le doyen de médecine, le doyen de pharmacie, le doyen d’odontologie et, le cas échéant, les directeurs ou directrices d’écoles de sage-femme. Dans la plupart des universités, ce groupe a existé, mais de façon informelle. Parfois, une véritable structure a été créée. Nous avons travaillé à la fois sur les contenus pédagogiques et les intitulés des cours, puis nous les avons déclinés en volumes horaires. Dans la majorité des universités, la réflexion commune a été menée conjointement par des médecins et des pharmaciens. Pour un petit ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous l'impression que la suractivité liée aux tests et à la vaccination anti-Covid-19 vous fait perdre d'autres clients ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !