Le Moniteur des Pharmacies n° 2826 du 10/04/2010
 

PROFESSION

Actualité


Après l'arrêt rendu par la cour d'appel de Colmar en faveur de Leclerc le 30 mars dernier, Univers Pharmacie, l'UDGPO (Union des groupements des pharmaciens d'officine) et DirectLabo ont confirmé le 8 avril qu'ils allaient se pourvoir en cassation. « Nous défendons nos convictions, explique Daniel Buchinger, président d'Univers Pharmacie et de l'UDGPO. Les médicaments non remboursés représentent pour Leclerc un simple marché. Pour nous, c'est un système de santé indispensable en l'état. Nous ne souhaitons pas l'ouverture du marché. Pour autant, nous ne sommes pas contre un débat d'idées. Mais que Leclerc utilise des arguments qui sont faux, cela nous pose problème. » Pour le pourvoi en cassation, les pharmaciens entendent faire valoir les jugements contradictoires rendus en première instance par le tribunal de commerce de Colmar et par ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous l'impression que la suractivité liée aux tests et à la vaccination anti-Covid-19 vous fait perdre d'autres clients ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !