Le Moniteur des Pharmacies n° 2826 du 10/04/2010
 

EN BREF

Actualité


La nouvelle loi sur la prise en charge de la douleur et des soins palliatifs adoptée en Italie, après vingt ans de négociations, oblige les médecins à prescrire des soins antidouleur et à indiquer le traitement choisi et les résultats obtenus sur les dossiers médicaux des patients. Les produits à base de cannabis sont aussi autorisés. Les pharmaciens italiens doivent évidemment conserver les ordonnances ou en faire une photocopie afin d'éviter les dérapages.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Vos patients vous demandent-ils des autotests supervisés ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !