Le Moniteur des Pharmacies n° 2826 du 10/04/2010
 

L'ÉVÉNEMENT

Actualité

Mettre les coordonnées des pharmacies de garde sur un serveur vocal à la disposition du public, c'est la bonne idée qu'ont eue en même temps deux sociétés privées. Le hic, c'est qu'elles ne proposent pas le même numéro : le 3237 pour l'une et le 3915 pour l'autre. Un système qui pose question et paraît difficile à maintenir à long terme.


Deux sociétés privées, 4KALL pour le 3915 et Résogardes pour le 3237, se sont lancées dans la mise sur pied d'un serveur vocal indiquant au public les pharmacies de garde. Leur but commun est de répondre rapidement à la question que se pose tout patient à la sortie des urgences ou après le passage de SOS médecins : où vais-je me procurer le traitement alors qu'il est 3 heures du matin ? L'idée est séduisante mais, problème, ces deux sociétés ne proposent pas le même numéro d'appel, et ni l'une ni l'autre ne couvrent l'ensemble du territoire. Les clients qui n'avaient jusqu'alors que trois alternatives - gratuites -, appeler le commissariat de police, le 15, ou se rendre à l'officine la plus proche pour consulter l'affiche qui y est obligatoirement ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous octroyé récemment une prime ou une augmentation à vos collaborateurs ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !