Le Moniteur des Pharmacies n° 2820 du 06/03/2010
 

PROFESSION

Actualité

La décision de Roche de confier la distribution de ses produits à un nombre limité de grossistes


Jacques Callanquin, Metz (Moselle)Cela ne me dit rien qui vaille. Sélectionner des grossistes pour assurer la distribution de ses produits est contraire à l'esprit qui a toujours prévalu jusqu'ici au sein de la chaîne de distribution. On est en droit de craindre des difficultés d'approvisionnement ou des pressions commerciales sur le pharmacien qui perd le libre choix de ses partenaires. Par exemple, un pharmacien dont le répartiteur a été retenu pourrait jouer au grossiste pour ses confrères. Cette situation de monopole risque d'engendrer des pratiques discriminatoires à l'égard des petites officines qui n'ont pas les moyens d'avoir plusieurs grossistes. Véronique Beniac, Haubourdin (Nord)Un des syndicats professionnels a demandé à être reçu par la direction de Roche. C'est bien qu'il prenne notre défense. Car, en ce qui nous concerne, personne ne nous ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous octroyé récemment une prime ou une augmentation à vos collaborateurs ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !