Le Moniteur des Pharmacies n° 2807 du 12/12/2009
 

AUDE

Actualité


Pour réorganiser le service des gardes, le syndicat des pharmaciens de l'Aude a réussi à obtenir neuf tours au lieu des sept accordés par le ministère de la Santé. « On trouvera une pharmacie de garde partout où il y aura un médecin d'astreinte. Chaque patient aura donc au maximum 15 kilomètres à parcourir », assure Philippe Besset, président du syndicat, titulaire à Limoux. A Limoux justement, les débuts chaotiques du 32 37 n'ont pas rassuré, pas plus que la suppression de la permanence de nuit pour les pharmaciens, assurée par la gendarmerie de Limoux. Les gendarmes sont libérés« Cela mobilisait un gendarme pour une ou deux consultations par nuit, explique le chef d'escadron Rousseau, qui tient à mettre les points sur les "i". Le 32 37 n'a pas été ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

La fermeture des commerces non essentiels a-t-elle des conséquences sur votre propre activité économique ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK