Le Moniteur des Pharmacies n° 2805 du 28/11/2009
 

Comptoir

Questions de comptoir


Réponse. Non, la préparation officinale, telle qu'elle est maintenant définie par la loi du 26 février 2007, interdit aux officinaux de préparer à l'avance des mélanges de plantes, exceptés ceux dont la formule serait inscrite à la Pharmacopée ou au Formulaire national. En pratique, un seul mélange est inscrit au Formulaire national (« espèces pectorales ») et aucune formule de mélange ni d'associations n'est mentionnée dans la monographie « Tisanes » de la 10e édition de la Pharmacopée française. En revanche, ces mélanges peuvent faire l'objet d'une préparation magistrale, mais dans ce cas les patients devront présenter une prescription médicale puisqu'au regard d'une interprétation stricte de la définition légale, le Conseil national de l'ordre des pharmaciens a toujours condamné la délivrance de préparations en l'absence de prescription médicale (et cela ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous octroyé récemment une prime ou une augmentation à vos collaborateurs ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !