Le Moniteur des Pharmacies n° 2801 du 07/11/2009
 

Cahiers Formation du Moniteur

Iatrogénie

13 cas pratiques


1-effets indésirables Nicole a les yeux secs Nicole, 62 ans, souffre de glaucome chronique depuis 6 ans. Après l'échec de divers traitements plus ou moins bien tolérés, elle est traitée avec succès depuis quelques mois par Cosopt (timolol-dorzolamide) à raison de une goutte matin et soir dans chaque oeil. Cependant, ce matin, lors du renouvellement de son ordonnance, Nicole explique qu'elle supporte de moins en moins bien ce collyre. Elle ressent depuis quelque temps une sécheresse oculaire gênante associée à une rougeur des yeux. De plus, elle ressent des picotements à chaque nouvelle instillation, qui s'atténuent au cours des heures suivantes. Nicole demande si elle doit attendre la prochaine consultation, prévue dans 2 mois, ou l'avancer. Que répondre à Nicole ? Vu le contexte, le pharmacien soupçonne les excipients du collyre d'être la cause ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Délivrez-vous encore beaucoup de substituts nicotiniques sans ordonnance ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK