Le Moniteur des Pharmacies n° 2797 du 10/10/2009
 

PROFESSION

Actualité


Sous certaines conditions, le développement des réseaux de professionnels de santé (dentistes, opticiens ou audioprothésistes) agréés par les organismes complémentaires d'assurance maladie (comme Santéclair pour AGF, qui compte 600 pharmaciens adhérents) peut être favorable à la concurrence et aux intérêts des patients. Il s'agit d'un avis rendu par l'Autorité de la concurrence le 28 septembre dernier, après en avoir été saisie par la ministre de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi. L'instance préconise l'application de critères d'admission transparents, objectifs et non discriminatoires, et considère que « la durée des conventionnements devrait être limitée (trois ou quatre années) afin d'assurer une fluidité suffisante du marché ». S'engager à « modérer » ses tarifs« Axée, de fait, sur la régulation de l'offre, et reposant sur une identité d'intérêts entre l'organisme complémentaire - ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous octroyé récemment une prime ou une augmentation à vos collaborateurs ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !