Le Moniteur des Pharmacies n° 2795 du 26/09/2009
 

PROFESSION

Actualité


Je ne souhaite pas de déremboursement, mais il n'est pas illégitime d'ajuster la prise en charge des médicaments pour lesquels l'amélioration du service médical rendu est moins bonne. Nous y réfléchissons. A ce stade, aucune mesure n'est arbitrée », a précisé, lundi 21 septembre, Roselyne Bachelot dans un discours prononcé à l'occasion de l'assemblée générale de l'Association des cadres de l'industrie pharmaceutique. Devant le gratin industriel réuni pour l'occasion, la ministre de la Santé a également concédé que le retour à l'équilibre des déficits sociaux serait plus long que prévu. La santé, un « formidable moteur de croissance » « La crise économique mondiale est venue briser la spirale vertueuse dans laquelle nous étions entrés. L'équilibre sera repoussé au-delà de 2012 et il n'y a d'autres choix que de faire le ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Vaccinez-vous beaucoup contre la grippe cette année ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !