Le Moniteur des Pharmacies n° 2795 du 26/09/2009
 

ROYAUME-UNI

Actualité


Non, le réseau des 1 600 officines Lloydspharmacy n'a pas l'intention de remplacer les médecins généralistes. Pour autant, le groupe a constaté que l'utilisation par le gouvernement britannique des centres d'appel et d'Internet dans son plan de lutte contre la pandémie de la grippe A pouvait servir de déclencheur à un développement des prescriptions et des diagnostics à distance. En août, la chaîne a ainsi introduit dans 300 de ses points de vente la possibilité de consulter en ligne un general practionner (« médecin généraliste ») au travers d'un dispositif appelé Online Doctor Service. Cette initiative est menée conjointement avec un expert médical privé. Le principe : le patient se rend dans l'une des officines Lloydspharmacy, se branche sur un ordinateur et répond à un questionnaire en ligne comme s'il ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous l'impression que la suractivité liée aux tests et à la vaccination anti-Covid-19 vous fait perdre d'autres clients ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !