Le Moniteur des Pharmacies n° 2780 du 16/05/2009
 

Cahiers Formation du Moniteur

Vous n'avez pas pu assister aux Rendez-vous formation organisés par « Le Moniteur » lors de Pharmagora ? En voici une synthèse. Et l'occasion de vous tester, Rendez-vous par Rendez-vous.


Les anticancéreux en villeLe suivi du patient cancéreux ne se limite pas à son seul traitement antimitotique. Nausées, douleurs chroniques ou aiguës, dénutrition, alopécies sont également fréquentes. Le rôle du pharmacien dans le suivi global du patient est donc essentiel. Troubles digestifsIl peut s'agir de nausées et vomissements, de diarrhées, de constipation ou de mucites. Ainsi, Xeloda entraîne très fréquemment une diarrhée, pouvant justifier l'utilisation d'un obturateur anal (remboursé en cas de diarrhée sévère). Les mucites apparaissent généralement au cours de la deuxième semaine de traitement. Elles peuvent être très douloureuses et gêner l'alimentation. DouleurL'intensité de la douleur est notée par le patient grâce à une échelle de visualisation analogique EVA. L'évolution de la note permet de vérifier que le traitement antalgique est adapté. A savoir : le sulfate de morphine à ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Vous-êtes vous assuré (e) les services d’un médiateur de la consommation ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK