Le Moniteur des Pharmacies n° 2771 du 21/03/2009
 

GÉNÉRIQUES

Actualité

Produits


Trois mois après son lancement, le taux de substitution du Fentanyl-Ratiopharm stagne autour de 10-15 %. Une exception comparée à l'essor habituellement constaté des nouveaux génériques. Les statuts de stupéfiant et de médicament à marge thérapeutique étroite ont rebuté les officinaux. « 72 % d'entre eux déclarent ne pas vouloir substituer le princeps [NdlR : Durogesic] », selon un sondage Ratiopharm. Les mises en garde de l'Afssaps rappelant aux prescripteurs la nécessité de mettre en place un suivi médical chez les patients fébriles, âgés et chez les enfants (valables pour toutes les spécialités à base de fentanyl) ont refroidi leurs ardeurs. En fait, la substitution est possible pour tous les patients quels que soient leur âge, leur état de santé et le fait d'initier ou de renouveler leur traitement. La ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous l'impression que la suractivité liée aux tests et à la vaccination anti-Covid-19 vous fait perdre d'autres clients ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !