Le Moniteur des Pharmacies n° 2771 du 21/03/2009
 

PROFESSION

Actualité

Plus de huit mois après sa création, le libre accès ne déchaîne pas les passions. Moins de quatre pharmacies sur dix ont installé un rayon digne de ce nom. Et pour une révolution dans les habitudes d'achat des patients-clients, il faudra repasser.


En octobre 2008, 38 % des pharmaciens interrogés par Median Conseil déclaraient envisager de se mettre au libre accès. En février 2009, ils n'étaient plus que 21 %. Seules 38 % des pharmacies ont installé un rayon OTC devant leur comptoir, d'après une étude du cabinet Median Conseil menée en février dernier auprès de 350 pharmacies. C'est à peine 9 % de plus qu'en octobre 2008 (voir Le Moniteur n° 2752). Mais c'est surtout l'« enthousiasme » pour le libre accès qui décline sérieusement, accusant une chute de 12 % en quatre mois. Car si, en octobre, 33 % des pharmaciens envisageaient de s'y mettre, ils ne sont plus que 21 % aujourd'hui. Sans compter que la proportion de ceux qui ne souhaitaient pas le faire a progressé de 4 points ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous octroyé récemment une prime ou une augmentation à vos collaborateurs ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !