Le Moniteur des Pharmacies n° 2771 du 21/03/2009
 

Comparatif

SEL, holdings, commerce associé et, peut-être demain, succursales, franchises, chaînes... Dans l'optique de la restructuration du réseau, chacun fourbit ses armes. Tour d'horizon de l'arsenal capitalistique, avec ses avantages et ses dangers.


La pharmacie a longtemps été une profession artisanale, au meilleur sens du terme. L'exercice de cet art, dont la pratique reposa longtemps sur les seules préparations, ne pouvait être qu'individuel. Cette responsabilité personnelle du pharmacien est inscrite dans notre réglementation depuis le milieu du XIXe siècle. On le sait, celle-ci impose qu'un pharmacien soit le propriétaire de l'officine où il exerce et dont il est responsable. La loi a bien prévu certains aménagements, avec la possibilité d'exercice en association, en SNC, voire en SARL ou en SA, mais les ouvertures les plus significatives à cette règle d'indivisibilité de la propriété et de l'exploitation, autrement dit entre le capital et le travail, ne sont apparus qu'avec la loi sur les SEL, en 1990. En fait, dans une pharmacie exploitée en société, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous octroyé récemment une prime ou une augmentation à vos collaborateurs ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !