Le Moniteur des Pharmacies n° 2771 du 21/03/2009
 

Questions de comptoir


Réponse. Certaines chirurgies peuvent être réalisées sans interrompre un traitement anticoagulant oral, sous réserve que l'INR du patient soit dans la zone thérapeutique (entre 2 et 3) et en l'absence de prise d'autres médicaments interférant avec l'hémostase. En particulier, la chirurgie de la cataracte, la chirurgie cutanée, certains actes de rhumatologie à faible risque hémorragique, certains actes de chirurgie buccodentaire et d'endoscopies digestives peuvent être réalisés sans arrêt du traitement anticoagulant oral. Conseillez à votre patient de faire mesurer son INR une semaine avant l'intervention pour avoir le temps de réajuster les doses d'AVK si nécessaire. A savoir : en cas de maintien du traitement par AVK, les injections sous-cutanées peuvent être réalisées, mais les injections intramusculaires présentent un risque hémorragique et sont déconseillées. Source : « Prise en charge des ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous l'impression que la suractivité liée aux tests et à la vaccination anti-Covid-19 vous fait perdre d'autres clients ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !