Le Moniteur des Pharmacies n° 2768 du 28/02/2009
 

ÉQUIPE

Entreprise


En pleine réforme de la formation professionnelle continue, le dernier rapport de la Cour des comptes fait l'effet d'une bombe. Il prône une restriction de l'accès au droit individuel à la formation (DIF), voire la suppression du congé individuel de formation (CIF). D'après la juridiction, « les salariés des petites entreprises étaient en 2007, en proportion, cinq fois moins nombreux à avoir utilisé leur DIF que ceux des très grandes ». S'y ajoute « un coût prohibitif : plus de 1 milliard d'euros en 2007 pour le seul CIF tandis que le coût du DIF, si tous les salariés éligibles l'utilisaient, pourrait atteindre 13 milliards d'euros par an ». Réserver le DIF aux plus fragiles« C'est donc bien un constat d'échec que nous dressons », assène la Cour des comptes ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Vos patients vous demandent-ils des autotests supervisés ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !