Le Moniteur des Pharmacies n° 2766 du 14/02/2009
 

Questions de comptoir


Réponse. Tout dépend du contenu de la prescription. S'il s'agit d'un médicament relevant de la réglementation des substances vénéneuses (liste I ou II), le pharmacien n'est autorisé à effectuer la première délivrance que sur présentation d'une ordonnance datant de moins de 3 mois. Ce délai ne s'impose pas aux ordonnances de médicaments non listés qui restent valables jusqu'à un an au maximum après la date d'établissement de la prescription. Toutefois, lorsqu'un délai très important s'écoule entre la date d'établissement de la prescription et l'exécution, il faut parfois s'interroger sur la justification médicale du traitement. Un médicament non listé peut également être délivré sans ordonnance, mais, dans ce cas, la prise en charge par l'assurance maladie est exclue. Enfin, les médicaments classés comme stupéfiants ou soumis à la réglementation des stupéfiants ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Envisagez-vous de mettre tout ou partie de votre équipe en chômage partiel ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK