Le Moniteur des Pharmacies n° 2763 du 24/01/2009
 

Transactions


Lors de la création d'une société en vue de l'achat d'une officine, une des formalités est de déposer les fonds constitutifs du capital social. Ceux-ci seront ensuite débloqués sur présentation de l'extrait Kbis (qui constate l'immatriculation) et virés sur un compte courant ouvert au nom de la dite société. KPMG indique que les associés peuvent ne libérer que 1/5 du capital social pour commencer, le solde devant être libéré dans les 5 ans à compter de l'immatriculation. Sans attendre si longtemps, ils peuvent aussi décider de libérer le solde au moment de la prise de possession de l'officine, soit plusieurs mois après l'immatriculation, compte tenu des délais entre la signature d'un compromis de vente et l'acte définitif constatant la réalisation de la condition suspensive.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous déjà des patients qui ont entendu parler du pharmacien correspondant et vous demandent de renouveler leurs traitements ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK