Le Moniteur des Pharmacies n° 2763 du 24/01/2009
 

LE PR LACARELLE VOUS RÉPOND

Questions de comptoir


Une étude parue en octobre 2008 dans la revue Cancer Research a ravivé la controverse. L'étude a été réalisée sur des systèmes cellulaires et chez des souris porteuses de xénogreffes tumorales. Elle montre que la vitamine C peut, expérimentalement, antagoniser les effets cytotoxiques de nombreux médicaments anticancéreux : la doxorubicine, le cisplatine, la vincristine, le méthotrexate et l'imatinib. Ce constat est surprenant car les mécanismes d'action de ces anticancéreux sont différents les uns des autres. Cependant, les auteurs démontrent que cet effet de la vitamine C n'était pas lié à son action antioxydante. Il semble que les anticancéreux testés soient tous susceptibles d'entraîner une dépolarisation de la membrane mitochondriale jouant un rôle dans la mort cellulaire. C'est cette dépolarisation qui serait inhibée par la vitamine C et expliquerait donc la ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous déjà des patients qui ont entendu parler du pharmacien correspondant et vous demandent de renouveler leurs traitements ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK