Le Moniteur des Pharmacies n° 2757 du 06/12/2008
 

INTERNATIONAL

Actualité


Les premiers résultats de l'enquête de concurrence lancée en janvier 2008 par la Commission européenne sont tombés. Des inspections surprises ont été menées dans plusieurs laboratoires pharmaceutiques, dont Sanofi-Aventis, Sandoz, GlaxoSmithKline, Pfizer, Teva et AstraZeneca. 219 médicaments ont été analysés dont les brevets sont tombés dans le domaine public entre 2000 et 2007 dans 17 Etats membres. Le bilan est peu glorieux. La Commission dénonce de multiples actions de sabotages et de lobbying à l'encontre des génériqueurs, visant à « retarder ou entraver l'entrée de médicaments concurrents sur le marché ». Procédés dilatoires pour retarder la concurrenceElle souligne, pêle-mêle, les multiples dépôts de demandes de brevets pour une même molécule (jusqu'à 1 300 dans un cas !), 700 procédures en litige abusives (un subterfuge qui permet de gagner trois ans en moyenne), ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous l'impression que la suractivité liée aux tests et à la vaccination anti-Covid-19 vous fait perdre d'autres clients ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !