Le Moniteur des Pharmacies n° 2757 du 06/12/2008
 

HÉRAULT

Actualité

Régions


A Montpellier, depuis le 20 novembre, l'association AIDES expérimente un dépistage du virus du sida non médicalisé. Il est réservé aux homosexuels masculins, communauté dans laquelle sont détectés chaque année 29 % des nouveaux cas. Le kit permet de connaître en une demi-heure, après prélèvement d'une goutte de sang au bout du doigt, l'état sérologique du demandeur. « C'est une offre complémentaire au dépistage classique. Elle peut séduire les personnes redoutant les propos moralisateurs », explique Manuelle Bos (AIDES). Le contexte légal ne permettant pas à des acteurs non médicaux de réaliser des tests de dépistage du VIH, AIDES est entrée dans un protocole de recherche biomédicale que mène l'Agence nationale de recherches sur le sida et les hépatites virales. D'autres villes en 2009L'expérimentation en cours a pu voir le ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous l'impression que la suractivité liée aux tests et à la vaccination anti-Covid-19 vous fait perdre d'autres clients ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !