Le Moniteur des Pharmacies n° 2757 du 06/12/2008
 

PRESCRIPTION

Questions de comptoir


Le laboratoire Pfizer commercialise son premier traitement antirétroviral en même temps à l'hôpital et à l'officine. Le médicament composé de maraviroc est baptisé Celsentri. Il s'administre par voie orale sous forme de comprimés dosés à 150 mg ou à 300 mg. Le maraviroc, premier antagoniste du récepteur CCR5, empêche l'entrée du virus de l'immunodéficience humaine dans les cellules. C'est pour le moment le seul inhibiteur d'entrée administré par voie orale. Comme les autres antirétroviraux, Celsentri est accessible à l'hôpital en double rétrocession et en ville. A l'officine, Celsentri se délivre sur présentation d'une prescription hospitalière. Il est indiqué dans le traitement de l'infection par le VIH-1 à tropisme détecté uniquement CCR5 chez les adultes prétraités par des antirétroviraux. Celsentri s'administre en association avec d'autres médicaments antirétroviraux. Avant d'initier un traitement par ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous l'impression que la suractivité liée aux tests et à la vaccination anti-Covid-19 vous fait perdre d'autres clients ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !